aveline

aveline [ av(ə)lin ] n. f.
• 1393; avelaine 1256; lat. (nux) abellana « (noisette) d'Abella (ville de Campanie) »
Noisette allongée de l'avelinier.

aveline nom féminin (latin abellana nux, noix d'Abella) Fruit de l'avelinier

⇒AVELINE, subst. fém.
I.— BOT. Fruit de l'avelinier ressemblant à une grosse noisette presque ronde, dont l'amande tire sur le violet, et dont on extrait une huile fine. Casser, manger des avelines (Ac. 1798-1878) :
1. Petits diablotins de blanc-manger aux avelines. Pilez bien parfaitement six onces d'amandes d'avelines émondées; délayez-les avec trois verres de crème que vous aurez fait bouillir.
Les Grdes heures de la cuis. fr., Carême, 1833, p. 151.
Rem. GUÉRIN 1892 cite comme anc. l'adj. avelin, ine, qui est de la nature de l'aveline.
P. compar. :
2. Je baise, des cils au menton, tout votre visage qui a la forme fuselée et presque la nuance d'une aveline mûre.
COLETTE, Claudine s'en va, 1903, p. 261.
II.— ZOOL. (malacologie). Aveline ou gueule de loup. ,,Coquille du genre auricule`` (BESCH. 1845).
PRONONC. ET ORTH. :[avlin]. MART. Comment prononce 1913, p. 37 rappelle que : ,,Mme Dupuis fermait l'a [= post.] dans aveline.``
ÉTYMOL. ET HIST. — XIIIe s. bot. avellane « espèce de grosse noisette » (GUILL. DE TYR, II, 332 ds GDF. Compl. : Noisettes de coudres que l'en claime avellanes et chasteignes seiches); forme avellane, avelaine bien attestée jusqu'au XVIe s. (COTGR. 1611), avellane repris au XIXe; 1898 (J. RICHEPIN, Contes de la décadence romaine, p. 76); 1898 avelane (Nouv. Lar. ill.), synon. de noisette; 1393 aveline « id. » (Ménagier, éd. Sté Bibliophile fr., t. 2, p. 271 ds Fr. mod., t. 23, p. 301 : Buvrages de avelines Eschaudez-les et pelez...).
Empr. au lat. (nux) avellana « id. » (CELSE, 3, 27, 4 ds TLL s.v., abella, 64, 64) : plutôt attesté sous la forme abellana (CATON, Rust., 8, 2, ibid., 64, 63); abellana subst. fém. (PLINE, Nat., 15, 88, ibid., 64, 64); dér. de Abella, nom d'une ville de Campanie.
STAT. — Fréq. abs. littér. :7.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — BOUILLET 1859. — DUMAS 1965 [1873]. — DUVAL 1959. — Lar. mén. 1926. — LEW. 1960, p. 28. — NIGRA (C.). Note etimologiche e lessicali. Z. rom. Philol. 1904, t. 28, p. 641. — PRIVAT-FOC. 1870.

aveline [av(ə)lin] n. f.
ÉTYM. 1393; avelaine, avelane, 1256, et jusqu'au XIXe; lat. (nux) abellana « noisette d'Abella (ville de Campanie) ».
Régional. Fruit oblong de l'avelinier, ressemblant à une noisette.
1 Mon oncle de Perpignan m'avait envoyé une pâtisserie que j'adore : le touron. Dans un bloc de sucre sont enchâssées des amandes et des grosses noisettes, dites avelines.
P. Guth, le Naïf locataire, p. 246.
Adj. || Noix, noisette aveline.
2 Et maintenant que l'on me donne des noix avelines, une boulette de pain tendre et des graines.
Jean Ray, les Derniers Contes de Canterbury, p. 36.
tableau Noms de fruits.
DÉR. Avelinier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aveline — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Aveline est un synonyme de noisette Noms de personnes Claude Aveline est un écrivain et poète français Joseph Aveline est un agriculteur et un …   Wikipédia en Français

  • Aveline — ist der Familienname folgender Personen: Claude Aveline (1901–1992), französischer Schriftsteller Jean Marc Aveline (* 1958), französischer Religionswissenschaftler Aveline ist der Vorname folgender Personen: Aveline Kushi (1925–2001), japanische …   Deutsch Wikipedia

  • Aveline — On rencontre le nom surtout dans la Sarthe, l Eure et Loir et les départements voisins. Il est également présent dans la Seine et Marne et la Marne. Il peut évoquer la noisette sauvage, ou aveline, mais dans bien des cas on devrait avoir plutôt… …   Noms de famille

  • Aveline — f English: of Germanic origin, introduced by the Normans. It seems to represent an Old French diminutive form of the Germanic name AVILA (SEE Avila), a derivative of AVIS (SEE Avis). See also EILEEN (SEE Eileen) …   First names dictionary

  • aveline — AVELINE. sub. f. Espèce de grosse noisette. Casser des avelines. Manger des avelines …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aveline — AVELINE. s. f. Espece de grosse noisette. Casser des avelines. manger des avelines …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Aveline — This unusual surname derives from Aveline , the Olde French for hazel nut . Introduced by the Normans after the 1066 invasion. The name rapidly achieved considerable popularity and in the early days was closely associated with the female members… …   Surnames reference

  • AVELINE — s. f. Espèce de grosse noisette. Cueillir, casser, manger des avelines …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AVELINE — n. f. Espèce de grosse noisette, dont on extrait une huile fine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aveline — (a ve li n ) s. f. Espèce de grosse noisette. HISTORIQUE    XIVe s. •   Figues, dates, roisins, avelaines, Ménagier, II, 4.    XVIe s. •   Il sortoyt par sa playe de la substance du cerveau la grosseur de demie avelaine, PARÉ VIII, 23 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.